Menu
0 Comments

Passer le code en tant que candidat libre : comment cela se passe ?

Passer le permis en candidat libre signifie aucun rattachement à un établissement physique pour la formation ni pour l’examen. C’est le candidat qui gère tout seul son parcours, depuis l’apprentissage du code à l’inscription. En plus de la flexibilité, cette option convient aux candidats avec un budget serré. Explications.

Principe pour passer le code de la route en tant que candidat libre

L’âge légal accepté pour un candidat libre qui veut avoir son permis est d’avoir 17 ans minimum. L’intéressé peut passer l’examen en étant inscrit en auto-école ou débutant. Cette forme de candidature est aussi acceptée pour une personne ayant vu son permis suspendu ou annulé. En revanche, elle n’est pas compatible avec la conduite supervisée ou accompagnée.

Il existe dorénavant des centres d’examens privés créés pour rendre l’épreuve accessible à tous. Cela permet au candidat de passer l’examen dans un endroit proche de son domicile. L’existence de ces nombreux centres permet au candidat de réitérer l’examen en cas d’échec. Néanmoins, il a été démontré à plusieurs reprises que réussir son code d’un coup est possible.

Le candidat doit s’inscrire en ligne l’aide du numéro d’enregistrement préfectoral harmonisé ou NEPH. Celui-ci est délivré par la préfecture. L’inscription peut se faire soit sur le site de l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS) soit auprès d’autres centres agréés. Le coût de la présentation à l’examen du code est de 30 euros.

Où et comment se déroule l’examen ?

Des prestataires privés agréés par l’Etat comme La Poste et Dekra sont chargés d’organiser l’examen du code. Chaque candidat peut passer son examen dans toute la France. Il est possible de réserver en ligne la date, le lieu et l’horaire de l’examen. Le jour de l’épreuve, le candidat libre est prié de ramener avec lui sa convocation imprimée ainsi qu’une pièce d’identité.

Les participants sont invités à arriver 15 minutes plutôt pour le préparatif. La durée de l’examen officiel du code est de 30 minutes. Pendant l’épreuve, les participants doivent répondre à 40 questions aléatoires. Pour obtenir un résultat favorable, il doit obtenir au moins 35 points qui correspondent à 35  bonnes réponses. Dorénavant, l’examen se fera via une tablette fournie par le centre dans toute la France. Afin de se familiariser avec le dispositif, chaque participant aura 3 questions tests avant le début de l’épreuve.

Lues à l’oral, les questions de l’examen sont aussi affichées de manière écrite. Bien qu’il soit inutile de s’attarder sur la lecture, un coup d’œil rapide permet de rafraîchir la mémoire pour les bonnes réponses. Pour chaque question, le candidat dispose de 20 secondes pour répondre. Attention, la triche expose le participant à une interdiction de présentation à l’examen pour une durée de 5 ans.

Quels sont les avantages d’être un candidat libre

Il y a d’abord la possibilité d’économiser. En effet, le candidat pourra faire l’impasse sur le frais d’inscription en auto-école. A cela s’ajoute l’absence de frais de cours. C’est pourquoi passer le code en tant que candidat libre est la meilleure solution avec un budget serré. Evidemment, vous allez devoir étudier seul et faire preuve de rigueur pour les révisions.

Ensuite, il y a la liberté dans le temps de préparation. Le candidat est libre d’organiser son temps pour l’assimilation des cours et pour les entrainements. Cela se fera dorénavant en toute facilite sur codedelaroute.io, une plateforme vous permettant d’obtenir en un coup votre code. La plateforme propose un contenu à jour caractérisé par des nouvelles questions du code de la route 2019. Les supports varient des formats vidéo à la vue aérienne 3D pour faciliter l’apprentissage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *