Menu
0 Comments

Utiliser un diagbox est il vraiment legal ?

Avec les nouvelles générations de voitures, les fabricants ont conçu un système qui permet de faciliter le diagnostic. Le Diagbox en fait partie et ce n’est pas tout le monde qui peut l’utiliser, il faut respecter certaines conditions.  Il existe aussi d’autres logiciels de diagnostic disponibles sur le marché, mais pour agir dans la légalité, il faut se tenir au courant des conditions d’utilisation.

De quoi s’agit-il ?

Le Diagbox a été mis au point par les constructeurs automobiles français : Peugeot et Citroën. Pour que le diagnostic se déroule comme il le faut, la référence de l’appareil adapté aux logiciels Lexia 3 V48 et PP2000 est la V7.83. Votre matériel est complet s’il se compose :

  • D’un logiciel Lexia 3 V48 et PP2000 V25
  • Du dispositif principal Diagbox V7 avec les fiches NEC et Samsung
  • D’un manuel d’utilisation
  • D’un câble USB
  • D’un câble ODBII adapté

Le diagnostic se déroule soit :

  • En mode guidé où l’utilisateur sera assisté en totalité
  • En mode expert qui est surtout destiné aux professionnels. Ces derniers sauront comprendre les informations qui sont transmises sur l’écran.

À quoi sert un diagbox ?

Le Diagbox est utilisé pour effectuer un diagnostic électronique d’une voiture, au complet. Il prend en charge les modèles de chez Peugeot qui sont sortis depuis 1995. Pour les Citroën, les voitures compatibles sont celles de la gamme C : 2, 3, 4, 5, 6,8 ainsi que la Crosser, les utilitaires comme Berlingo, Nerveux, Nemo, Cavalier ainsi que les citadines comme Saxo.

Vous avez six onglets à connaître :

  • Accueil : vous avez la liste des véhicules compatibles avec les types d’opérations disponibles
  • Diagnostic : pour lancer le diagnostic
  • Expert : affiche les réparations nécessaires
  • Documentation : redirige vers les sites d’information sur PSA, Peugeot, Diagbox, Citroën, Lexia
  • Mesure : liste les appareils de mesure : oscilloscope et multimètre
  • Rapports : une sorte d’historique pour retrouver les utilisations récentes ou les fenêtres en cours.

Comment utiliser un diagbox ?

Pour utiliser le Diagbox, il faut mettre le connecteur OBDII près du volant. Un connecteur spécifique est nécessaire pour les voitures mises en circulation avant 2011. Cet accessoire doit être de la même marque que le véhicule. Des précautions sont à prendre lors de l’utilisation de l’appareil de diagnostic. Il est important d’être rigoureux lors de l’installation du Diagbox.

  • Il est essentiel de couper la connexion internet puis activer la carte réseau avant de lancer le Diagbox
  • L’installation se fait par l’introduction du code client qui est unique pour chaque package avec le numéro de profil
  • Il faut lancer ensuite les logiciels Lexia 3 et PP2000 avant de redémarrer le PC
  • En lançant le Diagbox, vous remplirez le formulaire obligatoire
  • Pour finir l’installation, vous enregistrez le fichier sous C:/awroot/bin/fi/APPDIAG.SY. Vous pourriez ainsi relancer l’installation en cas de problème.

Il est important de noter qu’il faut toujours annuler toute demande de mise à jour du logiciel sinon le Diagbox sera bloqué.

D’autres règles sont également à observer avant l’utilisation d’un Diagbox, comme :

  • L’interdiction de relier l’appareil à un autre logiciel qui a été acquis ailleurs
  • Une mémoire interne supérieure ou égale à 4Go est nécessaire pour le bon fonctionnement du logiciel avec un processeur de 1.6Ghz
  • Enfin, un excellent antivirus est à conseiller pour éviter toute intrusion virale.

Utilisation d’un diagbox : légale ou non ?

Si vous utilisez le Diagbox conçu par Peugeot et Citroën, vous devez disposer d’un code d’activation avec un numéro de profil unique. Sont illégaux les logiciels pirates vendus sur internet et qui sont venus d’Asie.

Vous avez par exemple le PSA COM qui accède au diagnostic constructeur. Il permet diverses opérations comme la version légale, mais il n’en est pour autant pas authentique. On dit qu’il est possible de le mettre à jour contrairement au Diagbox où c’est essentiellement déconseillé. Il est compatible avec tous les systèmes sauf Windoxws XP 2.0.

Mais ces logiciels illégaux ne se mettent pas à jour et au contraire créent plus de problèmes que n’en résolvent. Ils ne sont pas faciles à installer et ne sont conformes qu’au Windows XP avec un crack d’activation sans la moindre assistance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *